Lis Thés Ratures organise un salon de la littérature

Invitation à salonner au milieu du Beau monde

Salon de la littérature, 30 septembre 2017 de 15h à 20h

Lis Thés Ratures ? C’est la structure culturelle au sud-ouest de Paris, dont Les vagabonds sans trêves ont applaudi, en début d’année, la naissance (ici).
Continuer la lecture de « Lis Thés Ratures organise un salon de la littérature »

Le Sabot revue littéraire de sabotage

Parution du premier numéro

Le Sabot, premier numéro de la revue littéraire de sabotage, septembre 2017, le-sabot.fr

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, c’est chez l’écrivain Marcel Moreau que j’ai fait la connaissance d’Antoine Jobard, le rédacteur en chef d’un tout nouveau trimestriel Le Sabot.
Continuer la lecture de « Le Sabot revue littéraire de sabotage »

L’Automne de Renée Vivien

L’automne

Cy Twombly, Quattro Stagioni, Autunno, Qautre saison, Automne, 1993 – 1995, wikiart.org

L’Automne s’exaspère ainsi qu’une Bacchante,
Folle du sang des fruits et du sang des baisers
Et dont on voit frémir les seins inapaisés…
L’Automne s’assombrit ainsi qu’une Bacchante
Au sortir des festins empourprés. Elle chante
La moite lassitude et l’oubli des baisers. Continuer la lecture de « L’Automne de Renée Vivien »

Frères migrants de Patrick Chamoiseau

La poétique relationnelle et les lucioles-veilleuses de vie solidaire  

Patrick Chamoiseau, Journée Mondialité, Fondation Boghossian-Villa Empain, Bruxelles, samedi 9 septembre 2017

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, avec Frères migrants, l’écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau exhorte à accueillir l’humain, sa vie et sa vision de la vie en ces femmes, hommes, enfants (ou petites personnes, timoun en créole) :
[…] toutes les qualités de personne qui dépérissent et périssent (p. 21). Continuer la lecture de « Frères migrants de Patrick Chamoiseau »