Le vêtement incarné de France Borel (1/2)

Borel_France_Vetement_incarnéQue disent Les métamorphoses du corps ? (volet 1/2)

Selon l’historienne de l’art et docteur en philosophie et lettres, France Borel, des pratiques complexes, à cheval sur le registre collectif et le registre personnel. Donc, l’héritage culturel, la vie sociale, l’appartenance à un groupe ou une nation, l’histoire individuelle, le prestige hiérarchique, le genre, la classe d’âge, le statut matrimonial, l’espace intime, l’esthétique, le désir sexuel, le fantasme, le fétichisme…

Trachic_Mila01D’où le vers de Paul Valéry en exergue : Le plus profond, c’est la peauSuivi par la citation de Michel Serres, Les Cinq sens :
Rien ne va aussi profond que la parure, rien ne va aussi loin que la peau, l’ornement a les dimensions du monde.

Continuer la lecture de « Le vêtement incarné de France Borel (1/2) »

Julie ou la dissolution de Marcel Moreau

Julie_ou_la_dissolutionL’écriture portée à la jouissance

S’il est, dans ma vie, un homme qui ressemble à un père spirituel, c’est bien Marcel Moreau.

Patryck_de_Froidmont_Plage_de_lectureModèle, non par son style aussi inimitable que la musique infredonnable du vent, mais parce que son exigence d’écriture, sa liberté installée à un niveau de qualité qui bouscule à chaque mot l’esprit du lecteur ou de la lectrice.  Continuer la lecture de « Julie ou la dissolution de Marcel Moreau »

Be yourself ! Oui, mais comment ?

 Be_YourselfBe Yourself ! Au-delà de la conception occidentale de l’individu.

Sois toi-même !

Oui, mais comment ? Le philosophe François Flahault demande, dans un essai publié aux Éditions Mille et une nuits, en 2006. Continuer la lecture de « Be yourself ! Oui, mais comment ? »

Les Fleurs rares de Lucy + Jorge Orta

Studio Orta ou L’art de préserver la forêt amazonienne

Lucy+Jorge Orta, Amazonia Tree of Life
Lucy+Jorge Orta, Amazonia Tree of Life, Galerie Valérie Bach

Qui sont Lucy + Jorge Orta ? Le duo d’artistes du Studio Orta. Lucy Orta est née en 1966 au Royaume-Uni. Diplômée en stylisme à la Nottingham Trent University en 1989, elle débute sa carrière d’artiste plasticienne à Paris en 1991. Jorge Orta est né en 1953 en Argentine. Il a étudié simultanément dans les facultés des beaux-arts (1972-1979) et d’architecture (1973-1980) de l’Universidad Nacional de Rosario.  Continuer la lecture de « Les Fleurs rares de Lucy + Jorge Orta »

Rebelles Silencieux de Marion Schreiber

L’attaque du convoi pour Auschwitz

Rebelles silencieuxL’oubli peut aider les individus, jamais les nations. Saviez-vous qu’en Belgique, le 19 avril 1943, trois jeunes hommes téméraires ont stoppé l’avancée du vingtième convoi, vers la mort et l’esclavage, de personnes juives et de partisans ? Ce fait unique dans l’histoire de l’opposition au totalitarisme nazi est raconté dans Rebelles silencieux par Marion Schreiber. Continuer la lecture de « Rebelles Silencieux de Marion Schreiber »

Lien entre Platon et Marvin Gaye

Billet de consternation politique

Jan van Eyck, Léal Souvenir. Détail. National Gallery, Londres
Jan van Eyck, Léal Souvenir. Détail. National Gallery, Londres

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, pourquoi prendre la liberté de rapprocher les mondes de Platon et de Marvin Gaye ?

 

 

Platon par Raphaël, Marving Gaye

Parce que les attentats du 22 mars à Bruxelles, mon autre chez-moi, m’ont fait penser que leur question commune est qu’est-ce qui se passe ?

Une question née du sentiment d’un scandale politique insoutenable. Continuer la lecture de « Lien entre Platon et Marvin Gaye »

Enfin Une colère noire de Ta-Nehisi Coates !

Pourquoi une colère noire est-elle sous-titrée Lettre à mon fils ?

Une Colère noire, Ed. Autrement
Une Colère noire, Ed. Autrement

Parce qu’elle est la réponse d’un père aux larmes de son enfant. Dans mon langage, tous deux ont la peau foncée. Faut-il entendre qu’ils sont Noirs ? Dois-je ou puis-je entendre ça ? Et qu’est-ce qu’être Noir ? Parmi les réflexions de mon enfance, qu’est-ce qu’être Noir est à la fois une des plus vieilles et des plus incompréhensibles questions que je me suis posée. C’est toujours du dehors, il me semblait, que cette question déboulait. C’était une question intruse. Une question-effraction. Une question remplie de force de l’ordre non familial. La télévision, la radio ou un étranger l’imposait soudain. Imposait à la maison cette question qui était du « pas à nous ».

Continuer la lecture de « Enfin Une colère noire de Ta-Nehisi Coates ! »