Interview d’Adriana Bito, fondatrice d’Honesty

Publié Laisser un commentairePublié dans entretien compris

De l’ingénierie de la paix Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, en octobre 2017, à Saint-Denis, lors d’une journée autour d’Ouvrir la voix d’Amandine Gay (lire ici), j’ai rencontré Adriana Bito,  la jeune créatrice d’une intéressante structure sociale qui offre ses services aux personnes dont le profil est atypique. Les vagabonds sans trêves : Bonjour Adriana, pourriez-vous nous résumer votre parcours ?

Histoire de la mer de Jean Cayrol

Publié Laisser un commentairePublié dans coups de tête

Géraldine au gré des courants de traverses Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, depuis l’âge de dix-neuf ans où le conte m’a été offert, parfois, les heures saturniennes de cœur haché, de chair poule mouillée, de souffle en algie et de moral en berne à la dépression du ventre serré, c’est ça, les moments misères de pas de deux avec le cavalier sentiment-de-néant me plongent dans Histoire de la mer de Jean Cayrol (1911-2005).

Cantique de l’acacia de Kossi Efoui

Publié Publié dans coups de tête

l’inspiration femme forgeant le sens poète Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, en célébrant la résistance des femmes aux oppressions sociopolitiques, Cantique de l’acacia, le cinquième roman de l’écrivain et dramaturge Kossi Efoui, s’attache à la vérité inaperçue de certaines régions du monde, dont on sait comment les habitants meurent, mais guère comment ils vivent, avec quelle matière sont tissés leurs bonheurs, quel soin invisible sont élastiquées leurs audaces, raccommodées patiences. Dans la pesanteur des ténèbres, qui sont parfois les coulisses de Bonne Fortune, Io-Anna attendait l’enfant. (p. 29)

Interview de Benoit d’Afrique

Publié Publié dans entretien compris

De la poésie en revue et en recueillement Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, c’est, en mars dernier, au Salon du livre de Paris, que j’ai fait la connaissance du poète haïtien Benoit d’Afrique qui vient de publier son premier recueil poétique L’enfant n’est pas mort, paru aux Éditions Z4. 

Entretien avec Jack Exily sur Les chroniques de Simon Soul #2

Publié Publié dans entretien compris

Simon Soul, hors du commun et l’esprit libre Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, Les Chroniques de Simon Soul #2 vient de paraître en janvier 2018. Son créateur Jack Exily dédicaçait ses ouvrages au Salon du livre de Paris. Occasion de demander au dessinateur qui, l’automne passé, nous a accordé une interview (lire ici), quoi de neuf avec Simon Soul, ce personnage « mélange d’Aimé Césaire et d’Emiliano Zapata ».