Interview de Stéphane Martelly autour du potomitan

Publié Laisser un commentairePublié dans entretien compris

 Sur la condition féminine en Haïti  Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, le 20 juin 2109, au Collège de France, l’écrivaine, peintre et professeure haïtienne Stéphane Martelly intervenait au colloque Haïti : Littérature et civilisation, dirigé par la romancière et professeure Yanick Lahens, titulaire de la Chaire Mondes Francophones dont je vous recommande vivement de visionner le cours : Haïti autrement (ici).

Interview d’Aude Lespagnard, artiste belge et personne adoptée sud-coréenne

Publié Laisser un commentairePublié dans entretien compris

Sur la dimension coloniale de l’adoption internationale Les vagabonds sans trêves : Bonjour Aude Lespagnard, je vous remercie de tout cœur d’avoir accepté cet entretien sur un sujet aussi personnel, sensible, complexe que l’histoire de votre adoption. Afin de nous ménager un point de départ, je précise que vous êtes artiste belge, sculptrice exactement, enseignante, mère et épouse d’officier de marine, et que vous êtes née en… Aude Lespagnard : En Corée du Sud, à la frontière entre les deux Corées actuelles. Précisément, dans une petite ville s’appelant Paju qui est située, au nord de Séoul, dans une région près de la DMZ, demilitarized […]

Interview de Jack Exily, créateur du personnage de Simon Soul

Publié Laisser un commentairePublié dans entretien compris

Simon Soul #3 : Mezcla – Les Chroniques vraies Les vagabonds sans trêves : Ravie de vous revoir Jack Exily pour ce troisième entretien (1re interview ici et 2ème ici). Ce qui m’a frappé dans votre nouveau tome de Simon Soul, Mezcla – Les Chroniques vraies, c’est le souci de réhabilitation historique, l’attention portée à l’histoire des Noirs, mais incluse dans l’histoire générale du monde, l’histoire avec un grand H, dont elle n’est pas un épisode mineur, mais ressort à part entière.

Les vagabonds sans trêves à nouveau sur la route

Publié Laisser un commentairePublié dans méli-mélo

Où il importe d’apprendre du papillon Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, qu’ils ont été longs ces mois de pause ! Pour des raisons de santé. Un problème d’hypothyroïdie, précisément, que Colette Manirakiza, ma coiffeuse a repéré la première. D’où le conseil suivant : écoutez les spécialistes du cheveu qui savent que celui-ci trahit une forme bonne ou non. Et, quant à la sagesse que développe ce métier, je vous renvoie à l’interview de Colette, lire ici.

La douceur du temps de Sébastien Quagebeur

Publié Publié dans méli-mélo

Contre la météo marâtre Je suis la douceur du temps… Je suis la douceur du temps qui s’écoule. Je suis ce sable dans le sablier. Je suis le sablier qu’on retourne. Je suis la douceur du temps. L’éclaircie dans vos cœurs, Les sourires d’un étranger, Les lumières dans la nuit, Je suis la douceur du temps. Sébastien Quagebeur Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, Sébastien Quagebeur est cet artiste collagiste et poète qui accordé au blog un entretien dans lequel il parle de sa position d’homme dans un milieu professionnel largement féminin, puisqu’il est travailleur social. Je […]

La route 2019 sur le signe de la persévérance

Publié Publié dans méli-mélo

Vertu des lucioles d’Aimé Césaire Ne pas désespérer des lucioles je reconnais là la vertu. les attendre les poursuivre les guetter encore. le rêve n’est pas de les fixer flambeaux ni qu’elles se répondent en des lumières non froides je suis d’ailleurs sûr que la reconversion se fait quelque part pour tous ceux qui n’ont jamais accepté cette stupeur de l’air la communication par hoquets d’essentiel j’apprécie qu’elle se fasse à tâtons et par paroxysme au lieu de quoi elle sombrerait inévitablement dans l’inepte bavardage de l’ambiant marécage Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, en ces premiers […]