Interview de Benoit d’Afrique

De la poésie en revue et en recueillement

Benoit d’Afrique au salon du livre de Paris, mars 2018

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, c’est, en mars dernier, au Salon du livre de Paris, que j’ai fait la connaissance du poète haïtien Benoit d’Afrique qui vient de publier son premier recueil poétique L’enfant n’est pas mort, paru aux Éditions Z4.  Continuer la lecture de « Interview de Benoit d’Afrique »

Entretien avec Jack Exily sur Les chroniques de Simon Soul #2

Simon Soul, hors du commun et l’esprit libre

Les chroniques de Simon Soul #2 de Jack Exily, soulnetworks.org

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, Les Chroniques de Simon Soul #2 vient de paraître en janvier 2018. Son créateur Jack Exily dédicaçait ses ouvrages au Salon du livre de Paris. Occasion de demander au dessinateur qui, l’automne passé, nous a accordé une interview (lire ici), quoi de neuf avec Simon Soul, ce personnage « mélange d’Aimé Césaire et d’Emiliano Zapata ».
Continuer la lecture de « Entretien avec Jack Exily sur Les chroniques de Simon Soul #2 »

Interview de Colette Manirakiza, la coiffeuse multiculturelle

La voie du cheveux et de la sagesse

Colette Manirakiza dans son salon de coiffure multiculturelle à Auderghem, Bruxelles, novembre 2017

Les vagabonds sans trêves : Merci Colette Manirakiza d’accepter l’exercice de décryptage de la situation suivante : quand j’étais petite, en primaire, je sentais certains professeurs mécontents que je sois première de classe. Une institutrice en particulier était vraiment désagréable. Quand je me bornais à rester à la deuxième place, elle redevenait correcte. Avez-vous vécu une situation similaire ? Continuer la lecture de « Interview de Colette Manirakiza, la coiffeuse multiculturelle »

Kossi Efoui : Il faut que les hommes disent leur souffrance de vivre dans la société patriarcale

Kossi Efoui, Foire du livre de Bruxelles, 23 février 2018

De l’attention à la vulnérabilité de tous

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, c’est le 24 février 2018, dans le cadre de la Foire du livre de Bruxelles, que l’écrivain et dramaturge Kossi Efoui a eu l’amabilité de répondre aux questions suivantes.
Continuer la lecture de « Kossi Efoui : Il faut que les hommes disent leur souffrance de vivre dans la société patriarcale »

Maestros femmes d’aujourd’hui et d’hier

La direction d’orchestre : une passion s’accordant au féminin

Cher tout le monde, femmes hommes et tant d’autres, pourquoi les femmes sont-elles rares dans la direction d’orchestre ? Parce que la profession est associée au pouvoir, au prestige du commandement, donc à la virilité. Continuer la lecture de « Maestros femmes d’aujourd’hui et d’hier »

Ardeur et vacuité de Nathalie Gassel

Vie et survie après la vie de la mère

Dans Ardeur et vacuité, éditions Le somnambule équivoque, collection Fulgurances, 2012

J’avais le choix entre une distraction sans joie et sans ardeur qui me permettait de fuir au dehors ou les émotions denses et pensantes du dedans. Mais rien qui intéressa la satisfaction du besoin brûlant, authentique et frustré d’une compagnie agréable. Ce manque prenait une grande place, il donnait à presque tout une atmosphère de vacuité, de lenteur et de vide. (p. 9)
Continuer la lecture de « Ardeur et vacuité de Nathalie Gassel »

Des folies et des odeurs dans toutes les couleurs

Sur la métaphore du moi et de l’altérité

Guy Alexandre Sounda, écrivain, dramaturge, comédien, enseignant, photographié par Christophe Voisin

Les vagabonds sans trêves : Merci Guy Alexandre Sounda d’accorder, au blog Les vagabonds sans trêves, ce nouvel entretien. Lors du précédent échange (voir ici), portant sur la question de la représentation des Noirs, vous avez parlé du désir de n’être pas assigné à une case…

Guy Alexandre Sounda : Et j’ai parlé aussi de la vocation de l’artiste à dépasser les limites du cadre. Continuer la lecture de « Des folies et des odeurs dans toutes les couleurs »