méli-mélo

La douceur du temps de Sébastien Quagebeur

Publié

Contre la météo marâtre

Roman fresco, Flora (primavera), Pompeii, 1st Century A.D., commons.wikimedia.org

Je suis la douceur du temps…

Je suis la douceur du temps qui s’écoule.
Je suis ce sable dans le sablier.
Je suis le sablier qu’on retourne.
Je suis la douceur du temps.

L’éclaircie dans vos cœurs,
Les sourires d’un étranger,
Les lumières dans la nuit,
Je suis la douceur du temps.
Sébastien Quagebeur

La douceur du temps, recueil de poésie de l’artiste Sébastien Quagebeur, paru en 2015

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, Sébastien Quagebeur est cet artiste collagiste et poète qui accordé au blog un entretien dans lequel il parle de sa position d’homme dans un milieu professionnel largement féminin, puisqu’il est travailleur social. Je vous invite à la lire ici et ici.  Je viens d’apprendre que son dernier recueil de poésies Il faut que la ville éteigne ses lumières, avec les illustrations de Patrick Bonjour, paraîtra non pas en janvier, mais en février prochain, aux Éditions Unicité. En attendant, j’ai relu le recueil La douceur du temps. Datant de 2015, il est tout en sensibilité fine et intemporelle. Voilà bien le paradoxe, les courts poèmes subtils étant un hommage au temps libéré, accordé aux choses simples et sublimes, aux bourgeonnements d’impressions spirituelles que laissent le vent, les arbres, la rosée, aux vagabondages ouverts du regard touché par la grâce de la vie précieuse, car ténue, devenir mouvant à sa façon essentielle : Regarder un oiseau qui vole c’est un début d’éternité.

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, laissons-nous dériver sur la longue et chaude plage douce magistrale de Harvest time (temps de la récolte, cueillette ou moisson) du saxophoniste américain Pharoah Sanders.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.