J’ai tant rêvé de toi de Robert Desnos

Ludmillo Pierre, photographe, Corps couché dans l'obscurité, source : agence Ayiti Foto
Ludmillo Pierre, photographe, Corps couché dans l’obscurité, source : agence Ayitifoto.com

J’AI TANT RÊVÉ DE TOI

J’ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité.
Est-il encore temps d’atteindre ce corps vivant
Et de baiser sur cette bouche la naissance
De la voix qui m’est chère ?
J’ai tant rêvé de toi que mes bras habitués
En étreignant ton ombre
À se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pas
Au contour de ton corps, peut-être.
Et que, devant l’apparence réelle de ce qui me hante
Et me gouverne depuis des jours et des années,
Je deviendrais une ombre sans doute.
Ô balances sentimentales.
Continuer la lecture de « J’ai tant rêvé de toi de Robert Desnos »