Entretien avec Dany Laferrière

L’académicien Dany Laferrière tenant une photo de James Baldwin, Week-end Hommage à James Baldwin, auditorium Jean Rouch, musée de l’Homme de Paris, 9 décembre 2017

Haïti ou l’île-joie de l’esprit littéraire et autres réflexions sur la parole débordante

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, l’écrivain, scénariste et membre de l’Académie française Dany Laferrière était le parrain du Week-end Hommage à James Baldwin qui s’est déroulé au musée de l’Homme de Paris, les 9 et 10 décembre 2017.

Dany Laferrière, Samuel Légitimus, Week-end d’hommage à James Baldwin, auditorium Jean Rouch, musée de l’Homme de Paris, 9 décembre 2017

Après cette manifestation, l’homme de plume, qui se partage entre Haïti, le Québec, la France et bien d’autres lieux réels et imaginaires, donc, l’homme du monde immense, a eu l’amabilité d’accorder cet entretien.

Continuer la lecture de « Entretien avec Dany Laferrière »

Le recueil Une pierre est tombée, un homme est passé par là de Faubert Bolivar

Faire vœu intime d’ombre et d’amour

David Allan, L'origine de la peinture, 1775, pintura.free.fr
David Allan, L’origine de la peinture, 1775, pintura.free.fr

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, l’Histoire naturelle de Pline l’Ancien conte qu’à l’origine de la peinture, il y a l’amour de Callirrhoé, la fille de Butades, un potier de Sicyone ou de Corinthe. Éprise d’un jeune homme qui doit partir à l’étranger, Callirrhoé trace d’un trait de charbon le contour de la silhouette de l’amant qu’une lampe projette sur le mur. La peinture serait née du désir femme d’exorciser le manque, de conserver la trace de la présence aimée dans l’écriture des limites de l’ombre portée, autant dire la représentation du contour, non du corps, mais de la silhouette.

Il en va de même, j’imagine, pour le recueil de poésies de Faubert Bolivar intitulé Une pierre est tombée, un homme est passé par là, paru chez C3 Éditions, un éditeur haïtien :

Il y a l’ombre
Il y a la pluie qui tombe sur l’ombre
Il y a ton cœur qui bat dans l’ombre (p. 11)

une_pierre_est_tombee_faubert_bolivar-183x283Ce livre est le récit d’une genèse occulte, la voix d’une naissance confidentielle : celle de l’acte de création dont la méthode fait la part belle à l’ombre. Inspiration du geste poète, qui joue son jeu, vit par et pour elle, l’ombre est aspiration à la liberté, à la dissidence découverte en transgressant les croyances religieuses et la sagesse populaire qui la prétendent porteuse de malheur, de mort, de néant…
Continuer la lecture de « Le recueil Une pierre est tombée, un homme est passé par là de Faubert Bolivar »

Je suis vivant de Kettly Mars

De quelles destructions intimes les fous et les non-fous sont-ils le réseau de non-dit ?

bozar-bessora-kettly-mars-scholastique-mukasongaLe 14 décembre dernier, la suisso-gabonaise Bessora, l’haïtienne Kettly Mars et la rwandaise Scholastique Mukasonga étaient invitées par Bozar, à Bruxelles, dans le cadre d’une conférence intitulé Être écrivaine : des mots et des maux.

Bessora, Kettly Mars, Scholastique Mukasonga, le 14 décembre 2016, Bozar, Bruxelles
Bessora, Kettly Mars, Scholastique Mukasonga, le 14 décembre 2016, Bozar, Bruxelles
Geneviève Damas, Kettly Mars, le 14 décembre 2016, Bozar, Bruxelles
Geneviève Damas, Kettly Mars, le 14 décembre 2016, Bozar, Bruxelles

Interrogé par l’écrivaine belge Geneviève Damas, le trio a livré sa vision de la vocation d’écriture.

Une chic occasion de reparler de Kettly Mars. Dans l’article du poème Résistances, j’ai dit avoir apprécié Saisons sauvages et Fado, deux romans puissants et troubles dans lesquels elle donne corps à des figures de femmes transgressives, aussi tangibles qu’insaisissables tant la force de leurs désirs est ambivalent. Continuer la lecture de « Je suis vivant de Kettly Mars »

Résistances de Kettly Mars

RésistanceS

Baldassare Peruzzi, Danse d'Apollon avec les muses, (anciennement attribué à Giulio Romano), Galleria Palatina (Palazzo Pitti), Florence, commons.wikimedia.org
Baldassare Peruzzi, Danse d’Apollon avec les muses, (anciennement attribué à Giulio Romano), Galleria Palatina (Palazzo Pitti), Florence, commons.wikimedia.org

Contre la folie de tous les racismes
Contre les violeurs et le sexisme

Simon Vouet, Le Parnasse ou Apollon et les muses, 1640, Musée des Beaux-Arts, Budapest, commons.wikimedia.org
Simon Vouet, Le Parnasse ou Apollon et les muses, 1640, Musée des Beaux-Arts, Budapest, commons.wikimedia.org

Contre l’hypocrisie et le paternalisme
Contre les phobies et le négationnisme Continuer la lecture de « Résistances de Kettly Mars »

Qui a apporté le message de fraternité aux Révolutionnaires français ? (2/2)

D’où vient le mot fraternité dans la trilogie Liberté Égalité Fraternité ? (2/2)

Vue du Cap-Français
Vue du Cap-Français

Quand débute la Révolution française contestant l’absolutisme royal, le parti des planteurs blancs revendique l’autonomie de l’île et impose sa politique hostile aux droits des libres de couleur qui font l’objet de violences physiques et sont contraints de prendre le maquis, entendez maronner ou fuir vers la Métropole où, en août 1789, une société des citoyens de couleur est créée. Celle-ci témoigne aux révolutionnaires de la réalité atroce de l’esclavage et réclame des droits égaux pour les libres de couleur et les esclaves.
Continuer la lecture de « Qui a apporté le message de fraternité aux Révolutionnaires français ? (2/2) »

À quel âge avez-vous rencontré vos parents ?

La découverte des parents et du nouveau monde du vieux continent

CGM02À l’aéroport de Bruxelles-Zaventem, oh, les roux ne sont pas toujours des petits gnomes !

Christophe s’étonne lorsqu’un grand monsieur roux l’entraîne gentiment par la main.
Continuer la lecture de « À quel âge avez-vous rencontré vos parents ? »