Entretien avec Véronique Clette-Gakuba, chercheuse en sociologie (1/2)

Publié Laisser un commentairePublié dans entretien compris

Petite leçon cordiale de sociologie appliquée à nos vies Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, il y a un an, j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec Véronique Clette-Gakuba, chercheuse en sociologie de l’Université libre de Bruxelles à propos de problématiques liées aux conditions noire et blanche. La première partie de cet échange est consacrée au décryptage de la parole suivante : Comme quoi, ce n’est pas tout de faire des études universitaires. Il faut encore savoir réussir dans la vie professionnelle (lire, ici). Le présent article propose la deuxième partie d’un dialogue dont, vu la complexité du sujet, la […]

Ce n’est pas tout de faire des études universitaires. Il faut encore savoir réussir dans la vie professionnelle : décryptage par Véronique Clette-Gakuba

Publié Laisser un commentairePublié dans invités vagabonds

Qualifier et requalifier l’esprit du lieu universitaire et plus Les vagabonds sans trêves : Merci Véronique Clette-Gakuba d’avoir accepté l’exercice de décryptage de la parole suivante : Comme quoi, ce n’est pas tout de faire des études universitaires. Il faut encore savoir réussir dans la vie professionnelle. De quoi vous paraît-elle symptomatique ?

Astérie Mukarwebeya et la passion de la justice sociale (2/2)

Publié Publié dans entretien compris

Suite et fin d’une bien intéressante histoire belge Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, Astérie Mukarwebeya est une assistante sociale travaillant depuis 1995 chez Unia, institution publique indépendante qui, en Belgique, lutte contre la discrimination et défend l’égalité des chances. Les vagabonds sans trêves sont heureux de vous livrer la seconde partie d’un entretien qui s’est déroulé dans un cadre privé, qu’on se le tienne pour dit (1re partie ici). 

Astérie Mukarwebeya et la passion de la justice sociale (1/2)

Publié Publié dans entretien compris

Une bien intéressante histoire belge Les vagabonds sans trêves : Astérie Mukarwebeya, après avoir accepté de décrypter la phrase suivante : J’ai la chance d’avoir le physique parfait pour les entretiens d’embauche (dans la rubrique vagabonds experts, lire ici), merci d’accorder, au blog Les vagabonds sans trêves, ce nouvel entretien. Astérie Mukarwebeya : C’est avec plaisir que j’accompagne Les vagabonds sans trêves.