Les vagabonds sans trêves sont polyglottes

Billet en toutes les langues

Jan van Eyck, Léal Souvenir. Détail. National Gallery, Londres
Jan van Eyck, Léal Souvenir. Détail. National Gallery, Londres

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, bon, d’accord, Google traduction, ce n’est pas la panacée !
Il y a même pas mal d’imperfections, mais l’imperfection, c’est l’histoire de la vie même.  

 

Cómicos_ambulantes-cropAlors le blog Les vagabonds sans trêves accessible en un clic en différentes langues, la nouvelle s’arrose, n’est-ce pas ?

 

Continuer la lecture de « Les vagabonds sans trêves sont polyglottes »

Qui a apporté le message de fraternité aux Révolutionnaires français ? (2/2)

D’où vient le mot fraternité dans la trilogie Liberté Égalité Fraternité ? (2/2)

Vue du Cap-Français
Vue du Cap-Français

Quand débute la Révolution française contestant l’absolutisme royal, le parti des planteurs blancs revendique l’autonomie de l’île et impose sa politique hostile aux droits des libres de couleur qui font l’objet de violences physiques et sont contraints de prendre le maquis, entendez maronner ou fuir vers la Métropole où, en août 1789, une société des citoyens de couleur est créée. Celle-ci témoigne aux révolutionnaires de la réalité atroce de l’esclavage et réclame des droits égaux pour les libres de couleur et les esclaves.
Continuer la lecture de « Qui a apporté le message de fraternité aux Révolutionnaires français ? (2/2) »

Qui a apporté le message de fraternité aux Révolutionnaires français ? (1/2)

L’origine du mot fraternité dans la devise Liberté Égalité fraternité ? (1/2)

slave-rebellon_AntiguaLiberté Égalité Fraternité est la devise de la République française et, depuis 1987, celle de la République d’Haïti qui a ainsi renoué avec la mémoire ancestrale des esclaves rebelles qui ont arraché leur indépendance en criant ce mot d’ordre. 

La fraternité n’est pas qu’une notion morale, un vœu pieux d’harmonie générale, il s’agit véritablement d’un pacte politique d’affirmation du bien commun qu’est la dignité inconditionnelle des êtres humains. Un tel contrat fonde des obligations fraternelles : solidarité, justice et volonté de faire cause commune dans la lutte contre l’oppression, fût-ce d’une minorité. Continuer la lecture de « Qui a apporté le message de fraternité aux Révolutionnaires français ? (1/2) »

À quel âge avez-vous rencontré vos parents ?

La découverte des parents et du nouveau monde du vieux continent

CGM02À l’aéroport de Bruxelles-Zaventem, oh, les roux ne sont pas toujours des petits gnomes !

Christophe s’étonne lorsqu’un grand monsieur roux l’entraîne gentiment par la main.
Continuer la lecture de « À quel âge avez-vous rencontré vos parents ? »

Comment j’ai quitté Haïti, vu NY, NY USA et traversé l’Atlantique

CGM01Le voyage extraordinaire

Mon premier passeport était haïtien
Mon premier passeport était haïtien

J’ai six ans et demi et je ne suis pas nombreuse dans la tête, juste Christophe et les babilleuses voix infans de la prime triplette créole : Zoé, Inome, Génésia, au moment de l’il était une fois ludiquement normal du voyage extraordinaire, où, en donnant la main à une hôtesse, j’embarque à l’aéroport François Duvalier de Port-au-Prince. Continuer la lecture de « Comment j’ai quitté Haïti, vu NY, NY USA et traversé l’Atlantique »

Le vêtement incarné de France Borel (2/2)

France_Borel_Le_vetement_incarneQue disent Les métamorphoses du corps ? (volet 2/2)

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, dans son essai, Le vêtement incarné, France Borel développe la thèse classique d’un refus universel de la nudité.

Son argumentation est naturaliste en ce qu’elle oppose les notions de nature et de culture. Le corps nu serait considéré comme bestial, alors l’homme l’orne et même le sculpte d’une manière souvent indélébile afin de l’arracher à l’ordre animal.
Trachic_Mila11 Trachic_Mila20Question : qu’en est-il des sociétés que l’anthropologue Philippe Descola décrit comme ayant une autre ontologie ?  Continuer la lecture de « Le vêtement incarné de France Borel (2/2) »

Le vêtement incarné de France Borel (1/2)

Borel_France_Vetement_incarnéQue disent Les métamorphoses du corps ? (volet 1/2)

Selon l’historienne de l’art et docteur en philosophie et lettres, France Borel, des pratiques complexes, à cheval sur le registre collectif et le registre personnel. Donc, l’héritage culturel, la vie sociale, l’appartenance à un groupe ou une nation, l’histoire individuelle, le prestige hiérarchique, le genre, la classe d’âge, le statut matrimonial, l’espace intime, l’esthétique, le désir sexuel, le fantasme, le fétichisme…
Trachic_Mila01D’où le vers de Paul Valéry en exergue : Le plus profond, c’est la peau.

Suivi par la citation de Michel Serres, Les Cinq sens :
Rien ne va aussi profond que la parure, rien ne va aussi loin que la peau, l’ornement a les dimensions du monde. Continuer la lecture de « Le vêtement incarné de France Borel (1/2) »

Julie ou la dissolution de Marcel Moreau

Julie_ou_la_dissolutionL’écriture portée à la jouissance

S’il est, dans ma vie, un homme qui ressemble à un père spirituel, c’est bien Marcel Moreau.

Patryck_de_Froidmont_Plage_de_lectureModèle, non par son style aussi inimitable que la musique infredonnable du vent, mais parce que son exigence d’écriture, sa liberté installée à un niveau de qualité qui bouscule à chaque mot l’esprit du lecteur ou de la lectrice.  Continuer la lecture de « Julie ou la dissolution de Marcel Moreau »

Be yourself ! Oui, mais comment ?

 Be_YourselfBe Yourself ! Au-delà de la conception occidentale de l’individu.

Sois toi-même !

Oui, mais comment ? Le philosophe François Flahault demande, dans un essai publié aux Éditions Mille et une nuits, en 2006. Continuer la lecture de « Be yourself ! Oui, mais comment ? »