Sur la sellette d’Annie Ferret

La Néréide Galatée dans les bras du berger Acis, fils du dieu Pan, fontaine Médicis, jardin du Luxembourg, octobre 2017

La voix modèle ou les regardés regardant

Sur la sellette, recueil de nouvelles d’Annie Ferret, L’Harmattan, 2015

Modèles vivants : tous les acheteurs d’art, les habitués des musées, centres culturels et galeries admirent leurs représentations.

Sur la sellette, le recueil de nouvelles d’Annie Ferret joue des ambiguïtés de cette activité de l’ombre de la création artistique, pratiquée dans les écoles, les académies et les ateliers d’artistes, et sans laquelle le patrimoine culturel serait bien maigre. Continuer la lecture de « Sur la sellette d’Annie Ferret »

La Sonate à Bridgetower d’Emmanuel Dongala

De l’apparition romanesque du dédicataire fantôme

Emmanuel Dongala au salon du livre de Paris, 25 mars 2017

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, sept ans après Photo de groupe au bord du fleuve, Emmanuel Dongola publie La Sonate à Bridgetower.

Dans les remerciements, à la fin du livre sous-titré Sonata mulattica (comme l’est la sonate), l’auteur, né d’une mère centrafricaine et d’un père congolais, écrit que ce roman est le fruit de plusieurs années de recherches.

Le résultat ? Une fresque tirant d’un long oubli un enfant prodige qui a ébloui les mélomanes, musiciens et compositeurs de son époque : Georges Polgreen Bridgetower (1780–1860), violoniste virtuose né, à Biala en Pologne, d’une mère Polonaise et d’un père noir de la Barbade.
Continuer la lecture de « La Sonate à Bridgetower d’Emmanuel Dongala »

Je suis vivant de Kettly Mars

De quelles destructions intimes les fous et les non-fous sont-ils le réseau de non-dit ?

bozar-bessora-kettly-mars-scholastique-mukasongaLe 14 décembre dernier, la suisso-gabonaise Bessora, l’haïtienne Kettly Mars et la rwandaise Scholastique Mukasonga étaient invitées par Bozar, à Bruxelles, dans le cadre d’une conférence intitulé Être écrivaine : des mots et des maux.

Bessora, Kettly Mars, Scholastique Mukasonga, le 14 décembre 2016, Bozar, Bruxelles
Bessora, Kettly Mars, Scholastique Mukasonga, le 14 décembre 2016, Bozar, Bruxelles
Geneviève Damas, Kettly Mars, le 14 décembre 2016, Bozar, Bruxelles
Geneviève Damas, Kettly Mars, le 14 décembre 2016, Bozar, Bruxelles

Interrogé par l’écrivaine belge Geneviève Damas, le trio a livré sa vision de la vocation d’écriture.

Une chic occasion de reparler de Kettly Mars. Dans l’article du poème Résistances, j’ai dit avoir apprécié Saisons sauvages et Fado, deux romans puissants et troubles dans lesquels elle donne corps à des figures de femmes transgressives, aussi tangibles qu’insaisissables tant la force de leurs désirs est ambivalent. Continuer la lecture de « Je suis vivant de Kettly Mars »

Des années d’insignifiance de Nathalie Gassel

Écrire le Sang d’encre indélébile de l’enfance-enfer

Nathalie Gassel – Des années d'insignifiance, éditions Luce Wilquin, 2006
Nathalie Gassel – Des années d’insignifiance, éditions Luce Wilquin, 2006

Au début était l’enfer ! C’est ainsi que je vois l’enfance. (p. 9)

L'écrivaine Nathalie Gassel enfant, nathaliegassel.e-monsite.com
L’écrivaine Nathalie Gassel enfant, nathaliegassel.e-monsite.com

Cher tout le monde, femmes, hommes et tant d’autres, dans Des années d’insignifiance, d’emblée l’état d’esprit est donné. Pas question de la nostalgie du prime âge insouciant, mais de l’horreur de la damnation familiale où l’impossibilité d’aimer le dispute à l’impossibilité de communiquer : les petites années sont le puits profond du pas grand-chose. Continuer la lecture de « Des années d’insignifiance de Nathalie Gassel »

Veronica Franco, prostituée et poétesse

la cortigiana onesta ou couRtisane vénitienne

Veronica Franco par Le Tintoret, 1575, Worcester Art Museum, Worcester, Massachusetts
Veronica Franco par Le Tintoret, 1575, Worcester Art Museum, Worcester, Massachusetts

Une femme de lettre qui se prostitue et défend ses consœurs ? Comment ne pas penser à Grisédélis Réal ? Continuer la lecture de « Veronica Franco, prostituée et poétesse »